Lavage auto : les fausses bonnes idées que l'on entend souvent !


« Pas besoin de nettoyer l'extérieur de ma voiture j'irais en station de lavage c'est moins cher »

Savez vous que :

- Le lavage aux rouleaux bien qu'il ne nécessite aucun effort, qu'il soit rapide et peu onéreux, est également une technique qui peut laisser des traces, sorte de micro-rayures dues aux fibres des brosses ,si elles sont mal entretenues, sur votre carrosserie.

- Le lavage à haute pression, lui, est intéressant pour un lavage rapide ou pour dégrossir avant un nettoyage plus poussé mais pour enlever les taches d'insectes, le goudron, la résine et les dépots sur les jantes le jet s'avère souvent inefficace.

C'est deux méthodes ont en plus le gros désavantage d'être surconsommatrices d'eau puisqu'il faut en moyenne 200L d'eau pour nettoyer une voiture.

- Laver sa carrosserie chez soi, c'est la méthode la moins couteuse et la plus facile mais rappelez vous qu'elle est surtout interdite !!


« Pas besoin de nettoyer l'extérieur de ma voiture il va pleuvoir »

- Nettoyer régulierement la carosserie de son véhicule peut limiter son impact écologique

Votre véhicule, dès que vous circulez, génère de la poussière, et pas n’importe laquelle, des poussières d’hydrocarbures (huiles et carburants), de plaquettes de freins ect … Ces particules très poluantes viennent alors se déposer un peu partout sur la carrosserie et sur les jantes. Laver régulièrement son véhicule permettrait donc d'éviter que , sous l’effet de la pluie, ces polluants ruisselent et rejoingnent les nappes phréatiques.


À titre d’exemple, si vous lavez votre voiture 7 fois par an, c’est en moyenne 95 000 tonnes de polluants qui se retrouvent dans les eaux de lavage ce qui représente une capacité à polluer de l’équivalent de la consommation annuelle d’eau potable des foyers d’une agglomération de la taille de Lyon ou de Marseille. Ça fait réfléchir…

- Nettoyer régulierement la carosserie de son véhicule peut également la protéger de l'usure

Un lavage régulier de la carrosserie de votre voiture la protègera contre la corrosion et l’usure. En effet, toutes sortes de saletés peuvent endommager votre voiture : en se déposant dessus, la boue, la poussière, le pollen, ou encore les polluants atmosphériques peuvent en effet laisser une couche sur votre carrosserie et abîmer votre peinture. Les insectes écrasés, les excréments d’oiseaux, les feuilles et la sève d’arbre peuvent s’avérer particulièrement tenaces. Les conditions météorologiques peuvent aussi s’en mêler : par exemple, une exposition excessive au soleil est un facteur aggravant. Plus vous attendez, plus la saleté sera difficile à nettoyer.

« Pas besoin de shampoing, mes siéges sont en cuirs »

Des siéges en cuir doivent être impérativement entretenu sans quoi le cuir perd peu à peu ses huiles. La pollution, la saleté, la transpiration et les rayons U.V. sont tous des facteurs qui s’attaquent aux fibres de votre cuir et si vous ne le traitez pas, elles perdront de leur flexibilité et finiront par rendre le cuir raide et sec. Le cuir finira alors par s’assécher et se déchirer.

« Juste une petit coup d'aspirateur sur le sol et ça suffira »

Les poussières et les débris de nourriture ne sont pas les seuls éléments pouvant salir une moquette de voiture ou un tapis de sol. N’oubliez pas que la moquette comme les tapis sont en contact direct avec les chaussures. Autrement dit, toute la saleté présente sous la semelle de vos chaussures risque de se répandre sur le tapis ou sur la moquette. À cela peuvent s’ajouter du café renversé, des taches d’aliments, le vomi d’un enfant… Autant dire qu'un coup d'aspirateur de suffira jamais pour nettoyer correctement les sols de votre voiture.

Plutôt que d’attendre que les tapis de sol et la moquette soient complètement sales, mieux vaut procéder à un entretien régulier afin qu’ils restent toujours dans un état plus ou moins propre. Nettoyez vos tapis et moquette au moins 3 fois par an pour les préserver au mieux.


Le saviez-vous ? Il est important d'équiper sa voiture en tapis, ils vous permettrons de protéger votre moquette des salissures et de l’humidité. En effet, la moquette qui tapisse le plancher de votre voiture a tendance à s’user rapidement, laissant passer l’humidité et accélérant la corrosion de la carrosserie en dessous.


De plus, il ne faut pas négliger les autres parties de l'intérieur de votre voiture (tableau de bord, volant, portiére …) qui sont souvent en plastique. Cette matière s’exposant facilement aux rayures, à la saleté et aux UV, il est imporant de les entretenir sur la durée pour qu'ils gardent leur aspect d'origine. La rénovation des plastiques permet de les protéger du dessèchement et de la décoloration naturelle dus au temps.

« Je ne lave ma voiture qu'une fois par an c'est largement suffisant »

Saviez vous que le bon rythme pour laver sa voiture serait compris entre une fois par semaine et deux fois par mois, en fonction de votre usage, de votre lieu de vie (proximité de la mer, de travaux, de champs, conditions météorologiques…) et de l’importance que vous accordez à conduire une voiture parfaitement propre.

L’intérieur d’une voiture peut vite devenir un véritable nid à bactéries s’il n’est pas entretenu régulièrement. La surexposition de l’habitacle à la chaleur et à l’humidité favoriserait la multiplication de champignons et de bactéries. D’après une étude, le volant compterait environ 800 bactéries différentes au cm2 (10 fois plus que la cuvette des toilettes).


Autolavgreen St Herblain

Centre commercial Atlantis

Autolavgreen Thouaré/Loire

Parking Super U

  • Facebook
  • Instagram